Centre catholique pour immigrants – Ottawa

Le Centre catholique pour immigrants (CCI Ottawa) :

  • encourage et facilite l’accueil des nouveaux arrivants au Canada
  • sensibilise les membres de la communauté aux besoins des nouveaux arrivants et les invite à aider ces derniers à y faire face
  • aide les nouveaux arrivants à s’épanouir sur tous les plans dans la société canadienne

Evénement à venir

Galleries Photos

Dernières nouvelles

Le CCI participe à un Groupe de travail international sur l’équité en santé et la migration

Le CCI participe à un Groupe de travail international sur l’équité en santé et la migration

Le CCI d’Ottawa s’est joint aux organisations de la santé de partout dans le monde à l’occasion d’un forum de deux jours intitulé The Ottawa Process. L’événement misait sur les moyens d’améliorer les systèmes de santé et les politiques sur l’équité en santé pour les personnes défavorisées qui sont touchées par la migration.

L’événement, qui a eu lieu à Ottawa les 16 et 17 mai 2016, était organisé par Campbell and Cochrane Equity Method Group, l’institut de recherche Bruyère, l’Université d’Ottawa et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Le groupe de travail s’est penché sur les défis propres aux politiques de la santé, comme la   vaccination à l’étranger des réfugiés au Canada et la santé des réfugiés syriens au Liban.

Les participants comptaient des chercheurs de la Chine, du Liban, du Canada et des États-Unis ainsi que des représentants de l’Agence de la santé publique du Canada, de l’Université de la Californie à Berkeley et du CCI.

Deux clients du Programme de réorientation professionnelle du CCI, Nourhan Shehata et Brhanu Derbew, ont pris part à la table ronde. Ils ont aussi contribué de manière bénévole à la coordination de l’événement.

Pour un complément d’information sur le groupe de travail, veuillez lire le rapport The Ottawa Process Report ici.

Carl Nicholson renommé de nouveau à la commission des services policiers

Carl Nicholson renommé de nouveau à la commission des services policiers

Le membre de la Commission Carl Nicholson, nommé au sein de la Commission de services policiers pour la première fois en septembre 2010, a été nommé de nouveau pour un autre mandat de deux ans par décret du Lieutenant-gouverneur général de l’Ontario. Son mandat se terminera donc le 14 septembre 2018.

M. Nicholson est, depuis 1994, directeur général du Centre catholique pour immigrants. Il est également directeur général de la Fondation du Centre catholique pour immigrants depuis 1996. Il possède une expérience approfondie au sein de conseils d’administration et comités directeurs d’organismes du secteur sans but lucratif en général et, plus particulièrement, de services aux immigrants.

Ses contributions à la communauté ont été reconnues à plusieurs reprises. Il s’est vu décerner en 2004 le prix « Le capital humain » par la Fondation communautaire d’Ottawa, et en 2003 le prix « Bâtisseur communautaire » par Centraide/United Way d’Ottawa dans le cadre du partenariat avec l’organisme Local Agencies Serving Immigrants (LASI). En 2007, il a reçu le prix « Lignum Vitae » par le National Institute of Jamaican Canadians. En 2008, le Conseil de planification sociale d’Ottawa lui a remis le prix « Marion-Dewar pour la défense du bien public », et en janvier 2011, il a reçu le prix de leadership communautaire à Ottawa remis par les « gardiens du rêve » en l’honneur de Martin Luther King Jr. Il est devenu membre de l’Ordre d’Ottawa en 2013.

Le président de la Commission, Eli El-Chantiry, a déclaré : « Tous les membres de la Commission sont ravis d’avoir la chance de continuer à travailler aux côtés de M. Nicholson. Il apporte à nos discussions une sagesse et un regard extrêmement précieux, c’est un collaborateur solide et dévoué de la Commission et de la collectivité que nous servons. »

M. Nicholson a déclaré : « Je suis très heureux d’avoir encore une fois l’occasion de servir. Ce nouveau mandat de deux ans me donnera l’occasion de livrer d’autres résultats au profit de notre communauté et de la Commission. »

La Commission de services policiers d’Ottawa est l’organisme civil chargé de régir le Service de police d’Ottawa. Elle est chargée de veiller à ce que des services policiers adéquats et efficaces soient dispensés à la population de la Ville d’Ottawa.

Bienvenue à Ottawa

Bienvenue à Ottawa

Photo : Halima Laaroubi du CCI avec Ali Al Ahmed et ses trois enfants

Samedi le 28 mai, au cours d’une célébration commanditée au parc Lansdowne, un groupe de réfugiés syriens nouvellement arrivé à Ottawa a reçu un accueil chaleureux de la part du maire Jim Watson et du conseiller Michael Qaqish, agent de liaison spécial pour la réinstallation des réfugiés.

Plus de 1200 réfugiés ont parcouru les kiosques d’information sur la ville et les services communautaires et ont pu profiter d’activités et de collations gratuites.

Visite du secrétaire général de l’ONU à CCI Ottawa

Visite du secrétaire général de l’ONU à CCI Ottawa

« Une occasion qui ne se présente qu’une fois dans une vie, » a déclaré le directeur général de CCI, Carl Nicholson, faisant référence à la visite informelle du secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, au Centre catholique pour immigrants le jeudi 11 février.

Sept familles de réfugiés syriens, arrivées à Ottawa en décembre et janvier, ont été invitées à participer à cette visite très spéciale par Son Excellence et son épouse, Mme Ban Soon-taek. L’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie, et Mme Anita Biguzs, sous-ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté du Canada, étaient également présentes.

Échangeant des poignées de main et posant pour des photos de téléphones cellulaires, Son Excellence et sa femme ont fait le tour de l’assemblée et ont accueilli les nouveaux arrivants un par un, se penchant pour toucher le visage des enfants enchantés. Son Excellence s’est ensuite adressé aux familles et a remercié M. Nicholson et le centre pour leur aide généreuse aux réfugiés. Il a aussi salué la « longue civilisation et culture » du peuple syrien.

Son Excellence Ki-Moon a souligné que l’ONU a mobilisé un nombre record de ressources et « travaille nuit et jour » pour venir en aide à ceux qui sont touchés par la crise en Syrie, grâce à des négociations politiques et une aide humanitaire. « Ne désespérez pas, ne soyez pas frustrés, » a-t-il encouragé, rappelant au groupe que, dans son enfance, son propre pays la Corée du Sud « a pu être sauvée grâce à l’aide de l’ONU. »

À la suite des remarques de Son Excellence, les participants ont eu l’occasion au cours de l’interaction informelle de remercier le gouvernement canadien pour son aide et pour l’honneur de la visite du secrétaire général. « Vous nous avez redonné espoir, » a déclaré le membre d’une famille.

Avant l’arrivée de Son Excellence, le ministre Bibeau a parlé du travail que le CCI et les autres organismes canadiens font pour établir les réfugiés. « Grâce à vous, nous faisons bonne figure, » a-t-elle plaisanté en s’adressant à M. Nicholson. « Vous faites le plus gros du travail. » Elle a encouragé tous les participants à « travailler fort pour apprendre la langue. C’est la clé de l’intégration et la solution pour trouver un emploi. » La sous-ministre Anita Biguzs a mentionné que ses parents étaient des réfugiés au Canada qui ne parlaient ni anglais ni français, et qui n’avaient probablement jamais imaginé que leur fille pourrait un jour devenir sous-ministre. Elle s’estime « très privilégiée et très reconnaissante » d’occuper ce poste « car cela a beaucoup de signification personnelle pour moi. »

En présentant les dignitaires, M. Nicholson a reconnu la contribution de l’interprète anglais/arabe Houssein Nsengiyumva qui est lui-même un réfugié du Burundi et qui a offert ses services tout au long de l’après-midi de l’événement.

Réfugiés syriens

Programmes & services

Pin It on Pinterest