Le 12 février 2021 — Ottawa — Les étudiants étrangers contribuent énormément au Canada, apportant plus de 21 milliards de dollars par année à notre économie et soutenant la vitalité de nos collectivités. La pandémie a présenté une multitude de défis pour les étudiants étrangers, et le gouvernement du Canada a pris action pour les aider à traverser cette période difficile en prenant diverses mesures, notamment en offrant des permis de travail ouverts aux anciens étudiants étrangers qui détiennent un permis de travail postdiplôme (PTPD).

Dans le cadre des efforts du gouvernement pour soutenir les étudiants étrangers, l’honorable Marco E. L. Mendicino, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, a annoncé aujourd’hui d’autres mesures qui visent à s’assurer que les étudiants étrangers ne manqueront pas de possibilités après l’obtention de leur diplôme en raison de la pandémie. Compte tenu de la perspective que de nombreux étudiants étrangers continueront leur apprentissage en ligne depuis l’étranger pendant encore plusieurs mois, des changements temporaires au Programme de PTPD adoptés plus tôt au cours de la pandémie sont seront prolongés et élargis.

Ces mesures aideront les étudiants étrangers parce qu’elles veilleront à ce que les études terminées à l’extérieur du Canada comptent pour un PTPD futur et permettront à ces étudiants de terminer leur programme en ligne à partir de l’étranger et d’être admissibles à un PTPD. Les mesures s’appliquent à tous les étudiants étrangers inscrits à un programme donnant droit au PTPD et qui satisfont à tous les autres critères du PTPD.

Le gouvernement a déployé des efforts considérables pour encourager les étudiants étrangers à s’établir de façon permanente au Canada. Ceux-ci apportent de solides compétences en matière de langue et de compétences professionnelles, renforcées par leurs études et leur expérience de travail au Canada, de sorte qu’ils sont généralement bien placés pour demander la résidence permanente. Plus de 58 000 diplômés ont présenté une demande avec succès en vue d’immigrer au pays de façon permanente en 2019, et leur décision de rester au Canada nous aidera à relever nos défis démographiques difficiles.

Alors que nous faisons face à la deuxième vague de la pandémie et traçons la voie de notre rétablissement, attirer des immigrants qualifiés est au cœur de notre plan. Cette nouvelle politique d’intérêt public aidera davantage de diplômés à répondre à des besoins pressants dans des domaines comme les soins de santé, la technologie et autres. À mesure que nous nous tournons vers l’avenir, cette politique aidera encore plus d’anciens étudiants étrangers à bâtir leur avenir au Canada, contribuant de différentes manières à notre reprise à court terme et à notre prospérité à long terme.

« Que ce soit en tant que professionnels de la santé travaillant en première ligne de la pandémie ou en tant que fondateurs de certaines des entreprises en démarrage les plus prometteuses, les étudiants étrangers redonnent aux communautés partout au Canada alors que nous poursuivons la lutte contre la pandémie. Leur statut est peut-être temporaire, mais les contributions des étudiants étrangers sont durables. Cette nouvelle politique signifie que les étudiants étrangers qui espèrent travailler au Canada après l’obtention de leur diplôme auront l’occasion de le faire, tout en veillant à ce que le Canada réponde aux besoins urgents de notre économie d’aujourd’hui et de demain. Notre message aux étudiants et diplômés étrangers est simple : nous ne voulons pas seulement que vous fassiez vos études ici, nous voulons également que vous demeuriez ici. »

– L’honorable Marco E. L. Mendicino, C.P., député, ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté

Pin It on Pinterest

Share This