Justine Nkurunziza est une femme extraordinaire. Dans son Burundi natif, elle était une militante pour les droits humains, particulièrement ceux des femmes et des enfants. Elle a aussi travaillé avec Action Aid International au Burundi, avant d’arriver à Ottawa en tant que réfugiée en 2016. Justine a toujours été animée par la passion d’aider les autres.

« Quand je suis arrivée à Ottawa comme personne âgée, j’ai trouvé l’intégration difficile » explique-t-elle. « Je savais au fond de mon cœur que je devais prendre soins des plus jeunes qui avaient immigré du Burundi. » Alors qu’elle était à la recherche d’un emploi et d’une formation professionnelle, elle s’est retrouvée à s’occuper, comme cheffe de file, d’un réseau de nouveaux arrivants burundais.

Justine a créé un groupe What’s App avec 252 membres de la communauté burundaise vivant dans la région de la capitale nationale. Grâce à son groupe What’s App, elle partage des informations sur les services d’établissement, les services de garde et les transports publics, ainsi que des histoires d’intérêt pour la communauté burundaise. Le groupe sert aussi de canal pour des dons comme des biens matériels, qui sont offerts par les nouveaux arrivants, et par la suite redistribués aux membres du groupe selon leurs besoins. Le groupe communique en français et en kirundi. « Ceux d’entre nous qui sont nés avant l’ère des ordinateurs ont vraiment besoin de ce type de soutien » dit en rigolant Justine.

« Justine Nkurunziza est vraiment fantastique » affirme Justine Semonde, qui est arrivée à Ottawa du Burundi en 2008. Les deux Justine se connaissaient déjà au Burundi, elles s’étaient rencontrées à leur église locale. « Quand je lui ai dit que je cherchais un emploi, elle a immédiatement voulu m’aider. Elle m’a ajoutée au groupe What’s App. Elle est une figure maternelle pour tous les membres du groupe. Nous nous appuyons sur les informations importantes qu’il y a dans son groupe What’s App, ça va de l’endroit où on peut trouver une télé usagée, un siège auto pour enfant ou un four à microondes, à comment trouver un travail au Canada. »

« Grâce à Justine, je suis maintenant en contact avec le Conseil Économique et Social d’Ottawa Carleton et le Centre de services communautaires de Vanier, deux organismes qui m’aident actuellement dans ma recherche d’emploi » explique Justine Semonde. « J’ai été très inspirée par son militantisme au Burundi, ainsi que sa passion et son énergie à aider les nouveaux arrivants burundais dans notre communauté. Ce sont les raisons pour lesquelles j’ai choisi de la nommer comme Ambassadrice accueillante d’Ottawa, un prix qu’elle mérite vraiment. »

« Je me sens honorée de recevoir ce prix », dit Justine Nkurunziza avec son sourire chaleureux. « Je n’y pense pas à deux fois avant d’aider les autres, c’est naturel. Je n’avais pas réalisé à quel point les gens appréciaient mes petits gestes. » « Elle agit même comme mentore pour les jeunes nouveaux arrivants burundais, les encourageant à continuer leurs études après l’école secondaire. Justine incarne les qualités d’accueil, d’ouverture et de générosité. Elle est tellement une mère joviale pour nous tous! »

Pin It on Pinterest

Share This