« Quand je suis arrivé ici en 2016 pour étudier le commerce à l’Université d’Ottawa, j’ai eu l’impression d’avoir atterri au milieu de nulle part et je me sentais très seul » raconte Seka Wilfried Adon, un étudiant international de la Côte d’Ivoire. « J’avais seulement quelques amis à Gatineau, alors j’ai rejoint le InterVarsity Christian Fellowship (IVCF – Groupes bibliques universitaires) à l’université pour rencontrer d’autres nouveaux arrivants et Canadiens. »

Cheralyn Post a reçu son diplôme de l’Université d’Ottawa il y a trois ans, et depuis deux ans elle travaille à plein temps comme mentore et conseillère spirituelle à l’IVCF. L’IVCF est un club officiel sur le campus qui travaille étroitement avec les chefs de file étudiants, afin de créer un espace pour les étudiants qui participent aux études de la Bible, à des événements sociaux et à des opportunités de sensibilisation.

« Le rôle de l’IVCF est de rassembler les étudiants » explique Cheralyn. « Nous célébrons les fêtes culturelles des uns et des autres et nous avons grandi à travers tellement de cultures. L’expérience acquise en travaillant avec Wilfried et d’autres étudiants internationaux m’a vraiment ouvert les portes du monde, pour moi aussi! Quand Wilfried rentre dans une pièce, il apporte une vraie joie de vivre. Il a un engagement à chercher et à dire la vérité et à aider les autres à voir ce qui est vrai en lui. »

« Grâce à ce club, Cheralyn accueille des étudiants venus des quatre coins du monde pour un souper hebdomadaire, » dit Wilfried. « Comme étudiants internationaux, on a souvent le sentiment d’être perdus, mais ce club c’est comme retrouver une famille loin de chez soi – avec des bonnes personnes, des bons repas, des conversations stimulantes et une chance d’étudier la Bible ensemble. »

Bien que la fonction principale de l’InterVarsity soit pour les membres de se rencontrer pour partager leur foi, Wilfried et Cheralyn rigolent et s’accordent pour dire que ce qui attire les étudiants au club ce sont aussi les bons repas partagés ensemble. « Je viens aussi définitivement pour la nourriture » avoue Seka. Cheralyn en a fait plus que les simples activités du club et elle m’a aidé personnellement quand j’en avais besoin. C’est la raison pour laquelle elle est une vraie Ambassadrice accueillante d’Ottawa.

Pin It on Pinterest

Share This